Défilé de Monstres

Défilé de Monstres invite à une approche sensible de l’éducation aux médias en travaillant sur le lien entre images et émotions. Les matières premières de ce projet sont les images qui défilent sur nos écrans et les émotions attachées à ces images.

De ces images nous créons des masques monstrueux et beaux – qui disent les tempêtes d’images qui soufflent dans les têtes. Puis nous portons ces masques sur scène pour honorer nos émotions et leur puissance.

Défilé de Monstres se déploiera au printemps 2021
les photos suivront 😉

Suivre les liens

Avez-vous déjà essayé – avec la plus grande gentillesse et les meilleures raisons du monde – d’empêcher des personnes de prendre des photos lors d’un spectacle ou d’un évènement ?

C’est impossible.

Aujourd’hui, lorsque l’on ressent une émotion, on prend une photo.
Le numérique a profondément lié nos émotions aux images et les images à nos émotions.

Ce lien rend les images puissantes et je crois que cette puissance est particulièrement intéressante à aborder à travers des approches artistiques et sensibles.

Le Défilé de Monstres propose de s’écrire sur ces fils qui relient les images aux vivants.

Crédit photo : Becht Bug

Art en commun

Défilé de Monstres est un projet de création collective qui cherche à développer la puissance de chacun face aux images.

Défilé de Monstres utilise les ressources de la philo pour enfants, des arts plastiques et du théâtre pour inviter les participant‧e‧s à extérioriser leur vécu – souvent solitaire – face aux écrans et peut-être à imaginer ensemble un autre rapport aux images. 

Notre intention est de proposer un cadre propice à l’expression de soi, à la création collective et à l’imagination.

Equipe

Le projet est porté par la compagnie 13r3p et mobilise trois intervenantes : Mathilde Beltramo pour le théâtre, Elodie Darquié pour le numérique et Emmanuelle Duguet pour les arts plastiques.

Ces trois artistes ont tissé des liens lors de leurs collaborations sur les projets Bim! Tchic! Aaah! et Musigraphie.